[Parution] Louis-Vincent Thomas Humains, non-humains extra-humains

Louis-Vincent Thomas

Humains, non-humains extra-humains

De la pluralité anthropologique des mondes écrits socio-anthropologiques (1973-1994)

http://www.quelsport.org/qs-editions/humains-non-humains-extra-humains/

Louis-Vincent Thomas (1922-1994) a été professeur à la faculté des lettres et sciences humaines à l’Université de Dakar de 1958 à 1968 puis professeur de sociologie et d’anthropologie à la Sorbonne jusqu’à sa retraite en 1988. Il a ouvert les voies à une anthropologie complémentariste de la mort, de l’animal, de l’ailleurs, de l’étrange et des univers imaginaires ou utopiques.

Ce volume consacré à l’œuvre socio-anthropologique de Louis-Vincent Thomas (1922-1994) regroupe des textes qui s’échelonnent sur une vingtaine d’années de recherches transdisciplinaires et complémentaristes (1973-1994). Convaincu que «  penser veut dire franchir  », Louis-Vincent Thomas n’a jamais hésité à transgresser les cloisonnements disciplinaires, à récuser les «  collectifs de pensée  » dogmatiques qui régissent la recherche universitaire, à s’aventurer également, au-delà des frontières reconnues, dans les labyrinthes des multiples univers – réels, imaginaires, symboliques – qui constituent l’horizon de l’anthropologie. Louis-Vincent Thomas s’intéressait non seulement à l’humain proprement dit, dans toute son universalité, sa diversité et ses contradictions, mais aussi à l’inhumain, au non-humain, à l’infra-humain, au supra-humain et au para-humain – horizons de sens qui enveloppent toujours l’humain dans toutes les sociétés, y compris celles qui se disent «  développées  ».

Sommaire

Avertissement, Jean-Marie Brohm et Fabien Ollier
Préface, Jean-Marie Brohm
Louis-Vincent Thomas, l’Indiana Jones des sciences humaines
I- Ouverture. L’humain et ses frontières
Eléments pour un itinéraire
Nouvelles études anthropologiques en marche
II- Transdisciplinarité et complémentarisme
Sociologie et ethnologie ou réflexions sur un faux problème
Les fonctions de l’idéologie
L’autorité : dialectique masculin/féminin
Questions à la violence d’aujourd’hui
Sociologie du quotidien
Homme, animal, quotidienneté
III- Imaginaires et science-fiction
Utopie, science-fiction et fantasmes
Ville, réel, imaginaire
Amour, sexualité et science-fiction
L’homme et le rat. Vers une anthropologie de l’animal
La mort, objet anthropologique
Une eschatologie en mutation

***

396 pages, 20 euros


Laurent Di Filippo

Docteur en SIC et en études scandinaves. Membre du CREM. http://laurent.di-filippo.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.