[Parution] Louis-Vincent Thomas Humains, non-humains extra-humains

Louis-Vincent Thomas

Humains, non-humains extra-humains

De la pluralité anthropologique des mondes écrits socio-anthropologiques (1973-1994)

http://www.quelsport.org/qs-editions/humains-non-humains-extra-humains/

Louis-Vincent Thomas (1922-1994) a été professeur à la faculté des lettres et sciences humaines à l’Université de Dakar de 1958 à 1968 puis professeur de sociologie et d’anthropologie à la Sorbonne jusqu’à sa retraite en 1988. Il a ouvert les voies à une anthropologie complémentariste de la mort, de l’animal, de l’ailleurs, de l’étrange et des univers imaginaires ou utopiques.

Ce volume consacré à l’œuvre socio-anthropologique de Louis-Vincent Thomas (1922-1994) regroupe des textes qui s’échelonnent sur une vingtaine d’années de recherches transdisciplinaires et complémentaristes (1973-1994). Convaincu que «  penser veut dire franchir  », Louis-Vincent Thomas n’a jamais hésité à transgresser les cloisonnements disciplinaires, à récuser les «  collectifs de pensée  » dogmatiques qui régissent la recherche universitaire, à s’aventurer également, au-delà des frontières reconnues, dans les labyrinthes des multiples univers – réels, imaginaires, symboliques – qui constituent l’horizon de l’anthropologie. Louis-Vincent Thomas s’intéressait non seulement à l’humain proprement dit, dans toute son universalité, sa diversité et ses contradictions, mais aussi à l’inhumain, au non-humain, à l’infra-humain, au supra-humain et au para-humain – horizons de sens qui enveloppent toujours l’humain dans toutes les sociétés, y compris celles qui se disent «  développées  ».

Sommaire

Avertissement, Jean-Marie Brohm et Fabien Ollier
Préface, Jean-Marie Brohm
Louis-Vincent Thomas, l’Indiana Jones des sciences humaines
I- Ouverture. L’humain et ses frontières
Eléments pour un itinéraire
Nouvelles études anthropologiques en marche
II- Transdisciplinarité et complémentarisme
Sociologie et ethnologie ou réflexions sur un faux problème
Les fonctions de l’idéologie
L’autorité : dialectique masculin/féminin
Questions à la violence d’aujourd’hui
Sociologie du quotidien
Homme, animal, quotidienneté
III- Imaginaires et science-fiction
Utopie, science-fiction et fantasmes
Ville, réel, imaginaire
Amour, sexualité et science-fiction
L’homme et le rat. Vers une anthropologie de l’animal
La mort, objet anthropologique
Une eschatologie en mutation

***

396 pages, 20 euros


Laurent Di Filippo

MCF en SIC, docteur en SIC et études scandinaves. Membre du CREM. http://laurent.di-filippo.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search