[événement] Atelier-séminaire « Fantasy & imaginaire »

Ateliers-séminaires

« Loisirs et imaginaire »

Saison 4 :

Fantasy & imaginaire

Organisée par Audrey Tuaillon Demésy et Sébastien Haissat

Vendredi 24 septembre 2021

9h30-16h30

UFR STAPS, bâtiment 3, salle 1301, Besançon, Université de Franche-Comté

Laboratoire C3S (EA 4660) – Axe 2 « MIC », ANR Aiôn (https://aion-project.org)

Présentation de la Saison 4 :

Fantasy et imaginaire

Ancrés dans le champs littéraire, les écrits fantasystes contribuent à produire des imaginaires collectifs. « Surnaturel naturalisé »1, la fantasy induit, en premier lieu, un effort d’imagination de la part des auteurs, comme des récepteurs. Ces narrations s’appuient sur des mondes « primaires »2 et, plus encore, sur les façons dont les acteurs sociaux perçoivent la réalité sociale et la transforment (ou la réinventent).

L’imaginaire mobilisé dans la fantasy repose ainsi sur des processus de création et d’appropriation : le genre fantasyste devient un prétexte favorisant une dynamique de l’imaginaire à travers la production de « mondes » fictionnels. D’autre part, lorsque ces mondes ainsi narrés entrent dans la culture populaire (par exemple les fictions pensées par J. R. R. Tolkien, les mythes remis au goût du jour, etc.), les œuvres de fantasy deviennent des supports structurants permettant de comprendre des pratiques culturelles (succès de films, pratiques ludiques ou sportives, etc.).

Afin d’interroger la dialectique du concept d’imaginaire qui oscille entre cadre structurant et dynamique créatrice3, l’analyse des usages de la fantasy dans le champ des loisirs (ludiques, sportifs, culturels, musicaux, etc.) semble se révéler pertinente. À travers des exemples de terrain et/ou de corpus, l’objectif de cet atelier-séminaire est de participer à la production d’une définition de l’imaginaire pour l’analyse de pratiques sociales prenant place dans le champ des loisirs.

Comité scientifique de cette édition

Anne Besson, Pr. en littérature générale et comparée, U. d’Artois

Justine Breton, MCF en littérature française, U. de Reims Champagne-Ardenne

Noémie Budin, Dr. en littérature française, Aiôn

Laurent Di Filippo, MCF en Sciences de l’information et de la communication, U. de Lorraine

Sébastien Haissat, MCF en STAPS, U. de Franche-Comté

Audrey Tuaillon Demésy, MCF en STAPS, U. de Franche-Comté

Programme

9h : Accueil

9h30 : Introduction : les loisirs, entre imaginaire et fantasy

Audrey Tuaillon Demésy et Sébastien Haissat, Université de Franche-Comté

Session 1 : communications

9h45 : S’escrimer au sabre laser : quand un imaginaire de la pop- culture s’incarne dans la réalité martiale

Marie Kergoat, Université Rennes II, Laboratoire des imaginaires.

10h15 : Les fictions dans l’univers musical metal – Le cas du Hellfest Open Air Festival.

Corentin Charbonnier, Université de Tours

10h45 : Des modes de reconstitution d’un univers fictionnel : le cas de la Terre du Milieu de Tolkien

Laura Martin-Gomez, Université d’Artois, Laboratoire Textes et Cultures

11h15 : L’imaginaire du Moyen Âge européen dans la fantasy japonaise

Sébastien Wit, Université Picardie Jules Verne

11h45 : Échanges et discussions

12h : pause déjeuner

Session 2 : table ronde

Fantasy, fiction, recréation et imaginaire

14h-16h : échanges, réflexions et débats

Corentin Charbonnier, Valérie Cruzin, Laurent Di Filippo, Sébastien Haissat, Marie Kergoat, Laura Martin-Gomez, Orlane Messey, Audrey Tuaillon Demésy, Sébastien Wit.

16h : conclusions de la journée

1 Besson Anne (2007), La Fantasy, Paris, Klincksieck, p. 17.

2 Mark Wolf (2012), Building Imaginary Worlds. The Theory and History of Subcreation, New-York & London, Routledge.

3 Tuaillon Demésy Audrey et Sébastien Haissat (2019), « Quels usages aujourd’hui de la notion d’imaginaire ? », Carnet hypothèses.org Mundus Fabula, mars, en ligne :https://mf.hypotheses.org/933.

Le programme ANR Aiôn

Aiôn est un terme issu de la philosophie antique, désignant le temps cyclique, par opposition à Chronos (le temps physique) et Kairos (le temps métaphysique). Alors que nos sociétés contemporaines fonctionnent selon le modèle d’un temps unidirectionnel (Chronos), le cas des loisirs dits « alternatifs » permet de porter une attention spécifique au temps d’Aiôn.

Ces loisirs montrent que la conception physique et linéaire du temps n’est pas la seule en vigueur dans nos sociétés occidentales modernes. Il s’agit, en effet, de penser la construction symbolique d’un temps circulaire que les pratiquants de ces activités alternatives mobilisent au moment de l’expérience ludique.

À partir d’une approche pluridisciplinaire, l’objectif d’Aiôn est de produire une réflexion scientifique autour des mécanismes de création et d’utilisation de l’imaginaire par les acteurs sociaux lors de diverses situations ludiques. Plus encore, il s’agit de faire dialoguer cette notion avec celles de temps et de temporalités, en prenant pour étude de cas les loisirs alternatifs.

Le but de ce projet est ainsi de montrer que les pratiques de loisirs alternatifs traduisent un rapport au temps cyclique qui s’articule avec diverses formes d’imaginaire. Les travaux issus d’Aiôn permettront de renouveler les approches de l’imaginaire afin de rendre cette notion opératoire pour l’analyse du social, en particulier concernant les loisirs alternatifs et les cultures de résistance.

Liens utiles :

ANR Aiôn : https://aion-project.org

Laboratoire C3S : http://laboratoire-c3s.fr

L’atelier-séminaire

Les ateliers-séminaires « Loisirs et imaginaire » sont organisés au sein de l’axe 2 MIC (Mythes, imaginaires sociaux et cultures visuelles) du laboratoire C3S par l’équipe de l’ANR Aiôn ‒ Socio-anthropologie de l’imaginaire du temps. Le cas des loisirs alternatifs. Les premières éditions portaient respectivement sur les modalités de construction des mondes sociaux des loisirs, sur les espaces d’expression ludique et sur les temporalités des jeux et des fictions. Cette quatrième saison invite à faire dialoguer le genre de la fantasy avec le concept d’imaginaire.

Les actes des ateliers de 2018 et 2019 sont disponibles à cette adresse : https://mf.hypotheses.org/948.

Comité d’organisation 2021

Carole Bonnamin, U. de Franche-Comté

Valérie Cruzin-Polycarpe, U. de Franche-Comté

Sébastien Haissat, U. de Franche-Comté

Orlane Messey, U. de Franche-Comté

Audrey Tuaillon Demésy, U. de Franche-Comté

Contacts

Audrey Tuaillon Demésy

Maître de Conférences

Responsable ANR Aiôn (ANR19­CE27­0008)

UFR STAPS, laboratoire C3S

31 chemin de l’Epitaphe

25 000 Besançon

audrey.tuaillon-demesy@univ-fcomte.fr

03 81 66 67 98

Sébastien Haissat

Maître de Conférences

UFR STAPS, laboratoire C3S

31 chemin de l’Epitaphe

25 000 Besançon

03 81 66 62 92

sebastien.haissat@univ-fcomte.fr

Carole Bonnamain

Secrétariat du laboratoire

Laboratoire C3S (EA 4660)

31 chemin de l’Epitaphe

25 000 Besançon

carole.bonnamain@univ-fcomte.fr

03 81 66 67 16


Laurent Di Filippo

Docteur en SIC et en études scandinaves. Membre du CREM. http://laurent.di-filippo.fr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search